Charlotte est une jeune entrepreneuse dans le monde de la mode. Après avoir créé sa propre marque et ouvert une petite boutique, elle a commencé à confectionner avec ses employés une première ligne de vêtements de marque.

S’agissant d’une nouvelle marque et Charlotte étant une jeune fille, elle ne possède pas beaucoup de ressources et a donc besoin de chercher continuellement une forme de financement. Pour l’instant, Charlotte concentre tous ses appels entre son téléphone portable et le fixe de l’entreprise, mais maintenant que la marque commence à se développer, les appels sont de plus en plus récurrents. Il s’agit de son portable personnel et même si ses employés l’aident à gérer les appels, elle ne sait jamais s’il s’agit d’un client ou d’un fournisseur directement lié à son activité ou s’il s’agit d’un appel personnel.

Au bord de l’attaque cardiaque généré par le stress d’ouvrir une nouvelle entreprise pour la première fois, également dû au fait de devoir gérer énormément de choses sans savoir réellement comment faire, et en plus de devoir être constamment pendue au téléphone, elle se met à chercher une solution à ses problèmes. Et finit par trouver.

Dans un recoin d’internet, elle pense trouver ce qui pourrait être la solution à ses problèmes : un standard virtuel.  Le service se présente comme s’il s’agissait d’un secours inespéré. Car en plus de lui apporter une solution à son problème de gestion d’appel, le service est beaucoup plus économique qu’elle ne le pensait, à 24€/mois. Finalement, elle fait part de l’information à ses collègues afin de configurer le standard. Une fois le service habilité, le changement est radical.

Les appels qui avant, étaient reçus sur un seul téléphone, maintenant sont reçus sur 5, qui correspondent aux 5 extensions de l’entreprise (chaque téléphone portable des employés). En ajoutant un menu d’option, les personnes qui appellent peuvent choisir l’extension à laquelle ils souhaitent se diriger, en fonction du sujet de l’appel. Ainsi, quand celui qui appelle veut se diriger par exemple, vers le département communication de l’entreprise,  il pourra le choisir dans le menu d’option au début de l’appel. Ce procédé implique peu d’efforts de la part de celui qui effectue l’appel et simplifie beaucoup la journée de Charlotte, qui maintenant peut se dédier à ce qui l’intéresse vraiment, sans avoir à jouer le rôle de standardiste.