Les fonctionnalités qu’offrent les standards téléphoniques sont des versions fortement améliorées de celles qu’offrent les standards traditionnels. Une des possibilités qui passe le plus inaperçue et qui, cependant, est la plus polémique, est l’enregistrement des appels, aussi bien de ceux qui entrent sur notre standard comme de ceux que nous réalisons moyennant ce dernier.

 

L’enregistrement des appels implique un contrôle absolu du contenu des appels qui passent par le standard, et ceci apporte un plus dans la valeur ajoutée de la gestion des télécommunications de notre société en rien négligeable.  Savoir ce qui s’est dit, quand, avec qui, en quels termes…. sont des possibilités qu’offre fonvirtual pour un coût 0 aux clients qui souscrivent la modalité PREMIUM. Vous pouvez consulter les fonctionnalités sur :

https://fr.fonvirtual.com/standard-telephonique/

 

Cette fonctionnalité, dont l’utilité est si évidente en soi-même, est encore mal vue par certains, peut-être à cause de la fausse croyance de commettre une illégalité. L’enregistrement d’une conversation dans laquelle participe la personne qui enregistre, comme émetteur ou récepteur, ne suppose aucune vulnération du droit à l’honneur et intimité de l’autre partie, indépendamment du fait que cette dernière sache ou pas si elle est enregistrée.

 

Le problème survient dans la disposition éventuelle de l’enregistrement pour des fins qui n’ont pas été averties à la personne enregistrée. A savoir : depuis la diffusion non consentie de l’enregistrement jusqu’à l’utilisation de l’enregistrement comme moyen de preuve. Tout usage de l’enregistrement en préjudice de l’intimité de la personne enregistrée sera considéré comme non valide et pourrait être soumis à d’autres conséquences pénales.

 

Bien que l’usage que nous réalisons de nos enregistrements soit destiné à l’amélioration de la gestion de nos propres contenus, sans exposer aucun type d’enregistrement, les droits de toutes les parties auront été respectés et le processus d’enregistrement est parfaitement légal.