Le stockage est un espace d’accumulations de données. Toutes les entreprises ont besoin de stocker leurs dossiers confidentiels, leurs comptes, les dossiers clients etc.

Jusqu’à la fin du siècle dernier ce stockage était généralement réel, sous forme de documents écrits et papiers. Puis ces mêmes documents ont commencé à être  transférés directement sur les ordinateurs dont le stockage était permis par les disques durs.

Cependant, la tendance a radicalement changé avec l’arrivée d’internet. En effet, au début des années 2000 sont apparus des hébergeurs Web capables d’héberger des applications dans leurs locaux informatiques. La puissance des hébergeurs n’a cessé de croître au point de pouvoir stocker une infinité de données et bien plus encore dans ces serveurs externes : le cloud computing est né.

Ce concept consiste à bénéficier des services d’un tiers gratuitement ou non pour stocker « dans les nuages » ses données, on parle de stockage virtuel. Le cloud concerne aussi bien l’envoi de courriers électroniques (Gmail) ou de photos par exemple, que le partage de fichiers et la virtualisation d’outils de gestion d’entreprise. En effet, l’avancée des technologies a permis à des entreprises d’utiliser une part du réseau de télécommunication internet et/ou de la téléphonie afin de proposer leurs propres services. Concrètement, ces entreprises prestataires de services offrent des solutions de gestion d’entreprise sous forme d’application au-delà du simple stockage de documents.

Par exemple, au lieu de s’encombrer avec des outils de gestion physiques et présents dans l’entreprise tels qu’un fax ou un central téléphonique, il est possible de recourir aux services d’entreprises spécialisées capables de stocker virtuellement une machine de fax ou un standard téléphonique. Ces deux outils ne sont donc plus réels et présents physiquement dans l’entreprise mais sont logés chez un tiers qui utilisent les réseaux de télécommunications téléphoniques en délocalisant l’infrastructure informatique.

Avantages du stockage virtuel

L’un des premiers avantages du cloud et du stockage virtuel de données réside dans la diminution des coûts d’installation grâce à la mutualisation des services sur un grand nombre de clients. Les entreprises n’ont plus besoin d’investir lourdement dans des infrastructures physiques et encombrantes.

D’autre part, la flexibilité d’utilisation de ce type de service est considérable. En effet, ces outils sont accessibles partout et n’importe quand. Concernant le fax par internet, les employés d’une entreprise n’ont plus besoin d’être présent physiquement dans ses locaux pour recevoir et lire un fax. Les fax sont accessibles depuis n’importe quels terminaux ayant accès à internet (smartphone, tablette, ordinateurs portables etc.).

Enfin, la sécurité et l’intégrité du stockage de données dans le cloud sont devenues deux importantes priorités depuis quelques années.