Comme expliqué dans plusieurs articles antérieurs, la WebRTC est un outil de communication en temps réel soutenu par les fameux navigateurs internet que sont Google Chrome, Mozilla Firefox ou encore Opera/Alnilam. La WebRTC permet la réalisation d’appels vidéo et le partage de fichiers.

La grande avancée de cet outil au cours de ces 5 dernières années n’est pas passée inaperçue auprès des grandes compagnies. Le navigateur de Microsoft nommé Edge a même commencé à développer des versions préliminaires de différentes APIs supportées par la WebRTC. L’idée principale étant de porter et d’optimiser la WebRTC pour ses applications universelles. Et donc l’adapter ainsi à ses différents dispositifs comme la Xbox, ou Windows Phone, par exemple.

Il est important de noter que l’utilisation principale de la WebRTC se base sur la création de diverses applications grâce auxquelles les utilisateurs pourront communiquer autant moyennant la voix que la vidéo. La raison pour laquelle une compagnie comme Microsoft soit amenée à utiliser ce protocole pour toutes ses applications universelles est le désir de pouvoir offrir une connexion entre tous les dispositifs.

Ce sont par conséquent de très bonnes nouvelles pour les utilisateurs de Microsoft qui pourraient bientôt faire des vidéos conférences depuis n’importe quel dispositif comme la Xbox. Pour ce dispositif en particulier, cela se révèle très prometteur étant donnée la croissance continue du secteur des e-sports.

web rtc jeux videos

Google Chrome pourrait se transformer en consoles de jeux.  

Cependant, après les modifications annoncées par Google Chrome sur son navigateur en adoptant le protocole WebRTC, de nombreux doutes ont surgi chez les utilisateurs.

Le protocole de WebRTC permet une communication en temps réel entre les utilisateurs. En plus du partage d’images et de vidéos. L’impact que peut avoir cette innovation sur le secteur des jeux vidéos dans le futur peut être énorme. En effet on pourrait connecter à l’ordinateur différents périphériques. Comme par exemple des manettes, une webcam, des micros avec lesquels on pourait jouer en ligne ou suivre des jeux vidéos en streaming.

Actuellement, le navigateur de Google est une sorte de référent dans le monde des e-sports. Cela est dû principalement au fait que l’App Store de Chrome et ses réseaux sociaux ont leurs propres sélection de jeux vidéos.

Centrons-nous sur les jeux

Avec l’adoption du protocole WebRTC, l’installation de plugins ne sera par conséquent plus nécessaire sur Google Chrome pour la majeure partie des périphériques comme la manette ou les micros. L’intention de Google est que les différents utilisateurs puissent interagir de manière simplifiée avec une simple connexion de manettes.

Cela impliquera une transformation des équipements de consoles vidéos dotés de mémoire graphique de haute qualité. Une option à la portée de très peu.   

Actuellement, Google Chrome ne compte pas moins de 200 millions d’utilisateurs. Le désir constant d’amélioration de Google fait que sa sécurité soit toujours plus grande. Et aussi que ses prestations soient toujours de meilleure qualité, indépendamment du dispositif utilisé.