Nous entendons souvent le mot « copyright » pour signaler  le droit de possession d’une œuvre, d’un travail ou le résultat de l’effort humain.
Ces droits représentent l’ensemble des normes et des principes qui régularisent les droits de patrimoine que la loi offre aux auteurs suite à leur création.

Les droits d’auteur ne se limitent pas aux œuvres artistiques mais aussi aux œuvres scientifiques.
C’est une façon de protéger les créations pour éviter une imitation de la part d’autres personnes ou sociétés. Les lois de protection des droits d’auteur ont comme objectif la protection des connaissances intellectuelles.
C’est surtout avec l’invention des imprimantes et d’autres moyens de diffusion des informations que le besoin de protection des œuvres devient nécessaire.

Certaines personnes oublient que l’imitation ou la reproduction d’œuvres artistiques, littéraires ou scientifiques d’autres personnes est un délit pénal.
Le délai d’expiration des « copyrights » dépend de chaque pays, mais pour la plupart, il excède 70 ans suite au décès de l’auteur.

Pour éviter que certaines oeuvres soient falsifiées il est important de déposer la marque ou que la création soit faite dans un établissement spécifique pour prouver la propriété.
Quand un produit ou une invention est enregistrée, l’auteur dispose ainsi de la sécurité en cas de possible future imitation.

Dans ce sens, si une entité ou une personne veut faire usage de cette création, il doit faire une demande d’autorisation auprès du créateur afin de pouvoir bénéficier de l’œuvre.

D’autre part, l’auteur a le droit de négocier les conditions d’utilisation de la création, d’ailleurs il peut même refuser de céder son œuvre à d’autres personnes.

N’oubliez pas les droits d’auteur sont protégés par les lois partout dans le monde et n’importe quelle tentative d’imitation peut être pénalisé.