Aujourd’hui, quand on dit Pays-Bas on peut penser vert, bicyclette, moderne, tendance, mode, Benelux, Vincent van Gogh, royaume, tulipes, la Haye, #tousleshommesmaindanslamain, et beaucoup d’autres détails. C’est aussi le pays d’Amsterdam : un PIB de 634,7 milliards d’euros et un déficit public de 1,1% du  PIB en 2015, selon la le FMI et l’Eurostat. Leurs importations depuis la France s’élevaient à 17,4 milliards d’euros et leurs exportations à 21,6 milliards d’euros. C’est un marché ouvert et en constante croissance (1,9% en 2016). Centré sur les marchés internationaux, c’est un pays à opportunités et avec une dynamique intéressante.

    • une économie pionnière : ses secteurs de prédilections sont les services, l’industrie et l’agriculture.
    • une qualité de vie exceptionnelle : avec un Indicateur de Développement Humain (IDH) de 0,921 soit le 4ème rang mondial (PNUD, 2013)
    • main d’oeuvre qualifiée : une des plus spécialisée d’Europe, les formations et études aux Pays-bas sont de plus en plus prisées
    • un appui à l’innovation : il existe des motivateurs mis en place par l’état néerlandais pour intensifier la recherche et le développement. Des réductions d’impôts et de fiscalités sont proposées au cas par cas.
  • une administration centralisée:  dans le pôle cinq des administrations électroniques, la bureaucratie a été en partie simplifier pour les consommateurs et pour les entreprises: une économie de temps et d’efforts.

Pourquoi avoir un numéro néerlandais ?

Dans le monde globalisé dans lequel on vit, cela paraît difficile de restreindre son activité au territoire national. Une fois le marché national conquis, il est intéressant de se projeter à l’international et pour cela des études de marchés sont fondamentales. Elles doivent être faites en quantité, de façon à comparer les différents marchés voisins, et méthodiquement, pour qu’il y ait un début et une fin, pour pouvoir en déduire des conclusions claires et prendre des décisions.

L’appui des numéros internationaux sera tant bien que mal un grand atout pour votre image de marque. Fonvirtual.com permet aux entreprises implantées à l’étranger d’offrir des numéros de contact adaptés à leurs différents publics. Dans le cas du Royaume des Pays Bas, vous pourrez, grâce à ce service, proposer un numéro à l’indicatif néerlandais (+31) et de ce fait gagner la confiance de vos clients habitants à Amsterdam, Rotterdam, Utrecht, etc. Dans le cas contraire, le numéro que s’afficherait lors de votre appel sortant ou sur votre site internet serait, vis-à-vis de votre clientèle néerlandaise : étrangère et cela peut laisser le doute s’installer. La rude concurrence actuelle ne vous laisse pas le choix : donnez-vous toutes vos chances de créer une relation avec les consommateurs et de renvoyer une image de sérieux et de crédibilité. Tous les appels sortants et entrants sur ce numéro virtuel international seront transférés vers la ligne téléphonique de votre choix. Encore une fois, mettez toutes les chances de vos côtés et assurez-vous une réussite ! Fonvirtual est là pour vous aider.