De manière générale, les numéros de téléphones violets avec un indicatif 08 n’ont pas forcément bonne réputation du fait que ces numéros à l’indicatif  081, 082, 089 supposent un surcoût pour l’appelant.

Ces numéros ne peuvent pas émettre des appels, ils peuvent seulement recevoir des appels entrants. Leur manière de fonctionner est un peu spéciale du fait que ce sont des numéros virtuels qui se chargent de rediriger les appels sur un numéro fixe national.

Les appels sur les numéros violets sont facturés au prix d’un appel vers un numéro fixe (« appel normal « ) auquel s’ajoute le prix du service défini par l’opérateur. Pour ces numéros surtaxés, le prix du service doit par ailleurs être rappelé au début de chaque appel préalablement au déclenchement de sa facturation. La facture des opérateurs doit aussi distinguer clairement le montant facturé pour l’appel de ces numéros et préciser la liste des appels avec, pour chacun d’entre eux, le numéro de téléphone surtaxé, la durée et le prix de l’appel. Le tarif peut enfin être retrouvé sur l’annuaire inversé proposé par les opérateurs et les éditeurs

Utilisation des numéros surtaxés auparavant

Les stratégies marketing jouent un rôle important au moment de souscrire un numéro violet 081. Comme c’est un service qui n’est pas trop exploité, il est assez simple d‘obtenir un numéro de téléphone mnémotechnique, facile à retenir.

Une autre raison est que les entreprises se trouvaient en constant mouvement et n’avaient pas forcément un siège fixe. Ainsi c’était une bon moyen pour ne pas devoir changer le numéro de l’entreprise constamment. Actuellement ce problème n’existe plus du fait qu’avec internet il est simple de souscrire des services de standards téléphoniques chargés d’offrir un service de communication flexible.  Ce service aujourd’hui est à la hausse dans des pays comme la France et est utilisé par de nombreuses entreprises pour gérer leurs services clients.

Auparavant ces numéros s’appelaient le numéro indigo et l’audiotel et le coût de l’appel était surtaxé et à la charge de l’appelant. Avec le numéro indigo, quel que soit le nombre d’appels, l’entreprise ne payait pas de frais de communication. Le coût des appels était à la charge des appelants. L’appelant payait pour le coût de l’appel mais aussi pour le prix du service.

En plus de cela, l’entreprise pouvait recevoir un reversement sur les appels reçus. Cela leur permettait de générer des revenus faciles pour leurs contenus et services à valeur ajoutée.

Raisons pour lesquelles choisir un numéro violet actuellement

Actuellement les raisons qui poussent les entreprises à souscrire un de ces numéros violets sont autres. Etant donné que ce type de numéro suppose un frein à l’appel pour le consommateur, cela va bénéficier à certaines entreprises.

Il y a un grand nombre d’entreprises qui pour raisons diverses, que ce soit le temps ou d’ordre personnel, ne veulent pas offrir un service client pendant leurs heures d’ouverture. Les appels continus peuvent être une perte de temps et le fait de proposer un de ces numéros comme numéro de contact, servira de filtre et leur permettra de bénéficier d’une réduction des appels entrants. De ce fait elles ne recevront que les appels importants ou urgents.

C’est également une option pour les entreprises qui préfèrent que le service d’attention au client ne se fasse pas par téléphone. Elle est intéressante pour ces entreprises qui préféreront répondre à leur client par chat o par email par exemple.

Et enfin  pour ces cas particuliers où il est vraiment important de réaliser un appel et ceux où le client ne reculera pas devant le coût de l’appel. Par exemple pour les services après-ventes.

Afin de savoir s’il est judicieux pour votre entreprise de souscrire un numéro violet, vous pouvez contacter des entreprises comme fonvirtual.com oú l’on vous conseillera et facilitera la prise de décision pour inclure un numéro 081 où s’il existe une meilleur alternative.