La persévérance : la qualité de celui qui demeure ferme dans une résolution. Comme pour beaucoup de qualités, la marge pour arriver à un défaut est mince. Comment différencier la persévérance à l’obsession ? Heureusement la problématique qui nous intéresse aujourd’hui est toute autre.

Rien n’arrive seul et tout ne vient pas accompagné. Les activités qui demandent de la persistance sont indénombrables et touchent tous les secteurs, personnels ou professionnels . Le sport en compétition, les loisirs, les études, le travail, le bien-être, etc. Autrement dit, toute activité où un dépassement de soi est possible, toute activité où l’humain est au centre. Vous courrez, vous apprenez, vous vous entraînez, vous souriez, vous pensez, vous grandissez: c’est à vous d’observer, de vous lancer, de réessayer, d’apprendre et de décider.

Les obstacles sont également  innombrables et malheureusement peu prévisibles. Comme pour un champ miné, il est difficile de le délimiter et de voir venir l’accident. La bonne nouvelle est que les obstacles qui nous concerne, du moins pour les plus chanceux, sont des barrières à escalader. Celles-ci nous freinent, nous obligent à réfléchir et peut-être à remettre certaines choses en question, mais elles sont franchissables. Elles sont les entrainement difficiles, les examens impossibles, les relations compliquées, les moments de rush au bureau, les étapes à franchir pour s’améliorer et grandir. Un processus souvent désagréable et pourtant à vivre pleinement pour en extraire le plus intéressant. C’est peut-être ça la vie, un long fleuve tranquille.

L’entrepreneuriat est un autre exemple où ces barrières sont constantes et apparaissent comme les champignons dans Mario Bros. Soyez persévérant et sautez dessus pour les éliminer. De la paperasse, des frais supplémentaires et imprévus, une concurrence très intense voire peu loyale, des fournisseurs qui ne travaillent pas au même rythme, des associés qui changent trop souvent d’avis, etc. La quantité de barrières est importante mais ne vous empêchez pas de vous lancer, bien au contraire.
Toute histoire a un début. Avant d’être le numéro un des plateformes d’hébergement de vídeos, YouTube a commencé par prendre le téléphone et prospecter, chercher des annonceurs et des individus intéressés par leur service. Pour suivre cette même idée, avant que Google propose des lignes WebRTC, il existait les lignes téléphoniques normales et communes. Ce nouveau protocole est équivalent aux lignes IP, aux applications de communication à travers Internet comme Skype, mais de qualité nettement meilleure.

Il vous suffit d’une connexion web pour utiliser les lignes WebRTC : ordinateur, tablette ou smartphone, tous vos dispositifs électroniques sont donc compatibles. Avec un simple casque muni d’un microphone, comme sur l’image ci-dessous, vous allez à votre tour pouvoir proposer un service client innovant et sûr à vos consommateurs. Un nouveau service que nous offrons chez Fonvirtual.com. Votre communication est notre priorité.