Où y se trouve?

Les services “dans le nuage” (cloud) en général et ceux du standard téléphonique virtuel en particulier, sont des services offerts moyennant une infrastructure qui ne se trouve pas physiquement dans les installations de notre société mais dans un lieu inconnu et ceci, pour une certaine raison (probablement primitive), provoque une certaine crainte étant donné que, en cas de problème, il n’y a rien de physique que nous pouvons toucher, et même si nous pouvions le toucher nous ne saurions pas le faire.

Ceci rappelle un peu ces conducteurs qui, lors d’une panne de voiture, ouvrent le capot et commencent à examiner l’intérieur comme s’ils allaient pouvoir solutionner quelque chose, alors qu’en réalité la seule chose qu’ils sachent faire sur leur voiture est de changer la roue.

N’importe quelle société sérieuse offrant des services de standard téléphonique virtuel, aussi connu comme centrex virtuel, a dû se doter, avant d’offrir le service, de tous les éléments qui garantissent un niveau de service satisfaisant pour ses clients ainsi que des plans de contingence qui doivent automatiquement fonctionner pour minimiser l’impact de toute éventualité.

Et fonvirtual?

L’infrastructure du service de standard virtuel de fonvirtual.com se trouve répartie entre plusieurs data-centers (centre de données) situés dans des endroits géographiques très éloignés les uns des autres est donc prête à réaliser des balancements de charge entre les différents centres de façon dynamique pour que, en cas improbable qu’un data-center complet ait un problème, le service ne soit pas affecté plus que quelques secondes et reste actif grâce à un autre centre de données.

Les data-center offrent les garanties nécessaires de sécurité de tout type (Accès, incendies, électricité) en plus d’offrir les conditions idéales de nettoyage, température, humidité, etc… Ils disposent également de protocoles pour savoir comme agir le plus rapidement possible face à n’importe quelle circonstance qui pourrait affecter la qualité des services de standard virtuel.

Evidemment, l’investissement qu’il faut réaliser et les coûts d’entretien nécessaires pour disposer de cette structure, sont beaucoup plus élevés que si nous avions tout dans un seul data-center mais l’expérience nous a appris, que, pour offrir des services de standard virtuel avec des garanties, il est inévitable d’avoir recours à plusieurs data-centers.