L’apparition de la technologie IP a ouvert un nouveau chemin dans les télécommunications. La possibilité de réaliser des communications moyennant voix IP semblait être la dernière tendance car elle laissait croire à une meilleure qualité dans les appels par rapport aux réseaux mobiles traditionnels. De là est naît le concept de standard virtuel IP.

Cependant l’essence de la téléphonie IP réside dans une connexion puissante à internet. A priori, ceci ne semble pas être une exigence très élevée, mais ce n’est pas si commun de trouver des ADSL puissants capables de soutenir un réseau de téléphonie IP. Normalement, la vitesse réelle est bien plus basse que ce que l’on nous vend et en plus la vitesse offerte n’est pas toujours régulière et stable, ce qui n’est pas souhaitable pour la fiabilité de nos appels. Ceci implique donc que nos communications sont conditionnées par des circonstances que nous ne pouvons pas toujours contrôler et qui compromettent la qualité de nos appels.

Au-delà de la question de la qualité des appels, le grand avantage compétitif que présentait la téléphonie VoIP était la baisse des coûts. Dans le cas des standards téléphoniques analogiques –les traditionnels- les équipements étaient très chers et il y avait peu d’entreprises qui pouvaient se permettre ce service qui peut apporter une grande valeur aussi bien aux grandes qu’aux petites sociétés.

Par conséquent l’apparition du standard virtuel IP était nécessaire. Face à la possibilité de pouvoir faire des appels moyennant la téléphonie IP, un standard virtuel IP devenait une bonne option pour gérer les communications de n’importe quelle entreprise à conditions que la connexion  ADSL soit adéquate pour le nombre de postes que devra supporter le standard et que la société investisse dans les équipements et téléphones IP pour chacun des postes.

Le standard virtuel « dans les nuages »: plus économique que le standard virtuel IP 

Face à l’avantage du standard virtuel IP par rapport au standard traditionnel pour des raisons de prix, le standard virtuel “dans le nuage” apparaît ; ce système inclut le même fonctionnement que le standard traditionnel mais sans le besoin d’équipements: tout est “dans le nuage” et les appels se transfèrent directement sur des téléphones fixes ou mobiles déjà existants. C’est à dire, que non seulement elle offre les mêmes fonctionnalités qu’un standard virtuel IP, sinon qu’en plus elle est plus économique.

Il n’est donc pas nécessaire d’acheter des équipements, contrairement à la téléphonie IP, pour laquelle vous avez besoin non seulement d’un ADSL puissant mais aussi de téléphones IP ou d’équipements pour pouvoir recevoir les appels depuis votre ordinateur.

De plus, l’absence de fiabilité dans les communications dans le fonctionnement du standard virtuel IP est quelque chose que n’a pas le standard dans le nuage, puisque les appels passent par les réseaux mobiles de n’importe quel opérateur ; l’intégration d’opérateurs et de téléphonie fixe et mobile est un des grands avantages du standard virtuel.

Nombreuses sont les entreprises qui, bien qu’initialement avaient choisi cette solution de téléphonie, ont décidé de changer de décision. Nous ne parlons pas seulement des utilisateurs. La prestigieuse société française OVH a décidé de redessiner son profil de business et d’éliminer la téléphonie VoIP de son portefeuille en Janvier.